RSS

La petite pintade Thème : la solidarité -Thème : la responsabilité Le jeune enseignant

8 novembre 2010

B.R.Djamel

La petite pintade

Thème : la solidarité

La petite pintade veut aller danser

Mais elle est triste car sa robe est grise

Elle va chez son oncle le coq :

Il lui donne deux plumes rouges

Elle va ensuite chez son oncle le canard :

Il lui donne trois plumes de son cou.

Elle va enfin chez son cousin le perroquet :

Il lui donne quatre plumes bleues.

-Merci, merci dit la pintade.

Comme je suis jolie maintenant



Thème : la responsabilité

Le jeune enseignant

Le jeune enseignant veut se perfectionner

Mais il est triste car son savoir faire est limité.

Il va d’abord chez son collègue expérimenté :

Il lui remet un guide qui n’est plus d’actualité.

Il va ensuite chez le conseiller :

Il lui remet une montagne de fiches non classées.

Il va enfin chez l’inspecteur bien formé :

Il lui remet un rapport qui laisse à désirer

- Merci, merci dit le jeune enseignant.

Comme je suis libre maintenant.

Benmesbah Rabah



À propos de Artisans de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie un 27 mai 1959 Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra ,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisans de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

22 Réponses à “La petite pintade Thème : la solidarité -Thème : la responsabilité Le jeune enseignant”

  1. Menad Dit :

    Salut! J’adore l’atelier d’écritre
    Vous m’avez rapelé mon beau souvenir
    Quand je cite et je récite mes vers
    Qui encouragent mes apprenants futurs
    MENAD D.Modessetement

  2. artisan de l'ombre Dit :

    liberté de Paul Eluard
    Remède contre l’oubli

    Sur mon cahier journal
    Sur celui de conférences
    Vous ferez partie de mes annales
    Auxquelles je donnerai plus d’importance.

    Au prochain futur
    Je changerai mes leçons de lecture :
    Plus de « Nabil qui va à l’école »
    C’est au tour de Mouloud de prendre ce rôle.
    A l’acquisition du son « ou »
    Vous serez ce mot clé,
    Ce mot à extirper et à faire répéter.

    En exercice écrit de grammaire
    Vous ferez toujours partie du GN
    Je regarderai avec joie mes élèves analyser
    Mouloud : Nom propre de personne.
    Lors de l’expansion du nom
    Je vous qualifierai de sincère, de bon
    De l’homme au grand cœur
    Qui efface la faute en corrigeant l’erreur.

    Ainsi en leçons de vocabulaire
    Je leur ferai apprendre
    A distinguer le sens du qualifiant propre
    Et connaitre toute sa famille de mots.

    Cependant, je tolérerais toute répétition du nom
    Peu importe, s’ils n’utilisent pas les pronoms
    Par contre, je serais intransigeant
    S’ils n’écrivent pas Mouloud correctement.

    A vous de me pardonner ces deux erreurs
    Qui soulagent le cœur
    Et merci ville de Sougueur
    Qui m’a permis de côtoyer ce modeste Inspecteur.
    Autour de la ville d’en être fier
    De compter Da Mouloud parmi ses pères.
    Surtout, ne corrigez pas les deux erreurs
    Car de là, jaillira l’ingratitude de l’instituteur.

    Je ne suis pas un poète
    Je vous dicte le secret de ma recette :
    Quand un sujet nous enflamme
    L’impossible part de l’âme
    Que les effets secondaires du traitement
    Rendent à jamais notre père très content

    Benmesbah Rabah

  3. artisan de l'ombre Dit :

    La fourmi
    Une fourmi de dix-huit mètres
    Avec un chapeau sur la tête
    Ça n’existe pas, ça n’existe pas
    Une fourmi trainant un char
    Plein de pingouins et de canards
    Ça n’existe pas, ça n’existe pas
    Une fourmi parlant français
    Parlant latin et javanais
    Ça n’existe pas ,ça n’existe pas
    Et pourquoi pas ?
    Robert Desnos

    Qui peut le croire ?
    Un éléphant sur un cerf-volant
    Qui peut le croire ?
    Un dromadaire pilote d’un hélicoptère
    Qui peut le croire ?
    Un moustique champion de ski nautique
    Qui peut le croire ?
    Mais un enfant endormi tendrement
    Dans les bras de son papa
    Ça , tout le monde peut le croire
    Angèle Benitah

    Un enseignant dans son habitation
    Sans se soucier à régulariser sa location
    Ça n’existe pas, ça n’existe pas.

    Un enseignant dans une modeste voiture
    Sans dettes contractées au long futur
    Ça n’existe pas, ça n’existe pas.

    Un enseignant s’offrant des vacances
    Sans négliger son élégance
    Ça n’existe pas, ça n’existe pas.

    Dans sa classe réalisant son devoir
    Un enfant désirant connaître et être éduqué
    Est vite mis a l’abri de la nécessité
    Ça , tout le monde peut le croire !

    Benmesbah Rabah

  4. artisan de l'ombre Dit :

    Le pélican
    Le capitaine Jonathan
    Etant âgé de dix huit ans
    Capture un jour un pélican
    Dans une ile de l’extrême orient
    Le capitaine Jonathan
    Au matin, pond un œuf tout blanc
    Et il sort un pélican
    Lui ressemblant étonnamment
    Et ce deuxième pélican
    Pond a son tour ; un œuf tout blanc
    D’où sort, inévitablement
    Un autre qui en fait autant
    Cela peut durer pendant très longtemps
    Si l’on ne fait pas d’omette avant
    Robert Desnos

    L’être humain
    Recherchant naïvement contact
    Est très vite atteint
    Par la contamination directe.

    Le petit individu contaminé
    Utilise les seringues non stérilisées
    Et il transmet la malignité
    A celle qui souffrira aussi.

    Et cette victime de sa propre race
    Transmet le virus à une autre de même espèce
    Et accouche, inévitablement
    Des bébés innocents qui en feront autant.

    Cela exterminera tous les êtres intelligents
    Si l’on ne trouve pas de remède avant
    Le cercle des enseignants B.R.Djamel

  5. artisan de l'ombre Dit :

    A la claire fontaine…..
    Au village agréable de Dahmouni
    M’en allant me former
    J’ai trouvé des amis si gentils
    Que je me suis vite adapté
    Il y a longtemps que je veux les voir
    Sans jamais perdre espoir.

    Au village plaisant de Dahmouni
    M’en allant travailler
    J’ai trouvé l’air si sensé
    Que je me suis amplement amusé
    Il y a longtemps que je veux me divertir
    Sans jamais y parvenir.

    Dans l’une de ses classes modérées
    Je me suis bien reposé
    Et sur l’estrade estropiée
    Une institutrice modèle animait
    Il y a longtemps que je veux autant savoir
    Sans jamais perdre espoir.

    Anime maitresse, anime ; toi qui a la volonté
    Tu as l’expérience requise, moi je vieillis ; je suis fatigué
    Il y a longtemps que je veux me rénover
    Sans jamais progresser.

    C’est pour ma routine qui ne veut plus me quitter
    Pour d’autres loisirs que je lui refusais
    Il m’arrive quelque fois de vouloir la tuer
    Sans jamais y arriver.

    Je voudrais que la méthode soit d’actualité
    Et que ma fidèle et douce routine soit enterrée
    Il y a longtemps que je tourne les pouces
    Sans jamais perdre espérance.

    En quittant Dahmouni
    J’ai salué et remercié mes amis
    J’ai bien appris et compris
    Que l’échange fructifie.

    Tout en étant oisif
    Je contemplais Bouchekif
    M’incitant à être plus actif
    En me débarrassant des procédés passifs.

    Enfin, j’aurai comme même une pieuse pensée
    Pour ma défunte routine bien aimée
    Pour L’arrivée à Sougueur
    To be continued…..

  6. artisan de l'ombre Dit :

    les querelles des saisons
    Le printemps : c’est moi que les gens préfèrent, je fais fleurir les pommiers et les cerisiers c’est moi qui amène la première hirondelle
    L’hiver : c’est moi que les gens préfèrent parce que je remplis les puits et les rivières
    L’été : ne vous disputez pas, c’est moi que les gens préfèrent, je fais murir les blés et les fruits, c’est moi qui accompagne les enfants en vacances
    L’automne : je suis bien malheureux, parce qu’il n’y a plus d’eau dans les puits et les rivières, c’est pourtant moi que les gens préfèrent, parce que je leur donne les plus beaux fruits . C’est moi qui accompagne les enfants à l’école

    Le ministre : c’est moi que les gens préfèrent, je choisis les programmes et les finalités de l’éducation. C’est moi qui vous rémunère
    L’inspecteur : c’est moi que les gens préfèrent parce que j’explique tous les programmes et j’oriente les hommes de terrain
    Le directeur : ne vous disputez pas, c’est moi que les gens préfèrent, je veille sur l’apprenant et l’enseignant. C’est moi qui gère l’établissement
    L’enseignant : je suis bien malheureux parce que je n’ai rien a donné de concret ; il n’y a aucun sou dans mes poches. C’EST POURTANT MOI QUE LES GENS préfèrent parce que je donne à cette nation les meilleurs résultats. C’est pourtant moi qui vous instruis et vous n’êtes rien sans moi et je n’existerai pas sans vous.
    Benmesbah Rabah

    Le chat : c’est moi que les humains préfèrent, je chasse tous les rats en leur évitant la peste
    La poule : c’est moi que les humains préfèrent parce que je leur fournis mes œufs pour leurs omelettes et de la viande blanche pour leurs régals
    La vache : ne vous disputez pas , c’est moi que les humains préfèrent je leur fournis l’aliment le plus complet , ses dérivés et d’autres produits .Je leur fournis du bifteck pour les régaler
    Le chien : je suis bien malheureux avec ce vieil os, parce que je passe mes nuits dehors à surveiller le chat, la vache et l’homme, c’est pourtant moi que les humains préfèrent parce que je les protège des dangers, c’est moi qui suis plus fidele à l’homme.
    Benmesbah Rabah

  7. artisan de l'ombre Dit :

    Un livre pas comme les autres
    Mansour est un Viel instituteur, il donne les cours aux élèves de deuxième palier. Il en connait tous les programmes
    -Mais aujourd’hui Mansour ne comprend pas, il a le livre Didine entre les mains
    Ce n’est pas un livre comme les autres ! dit- il, il n y a pas d’exercices.
    - Non, dit Mira, les exercices se trouvent dans un autre livre
    Mansour feuillette le livre
    - Je ne comprends rien, dit-il
    Puis il reprend le livre et lit
    - Je ne comprends rien, rien
    - Bien sur, dit mira ; c’est un livre qui marche avec le temps
    - Moi je ne sais pas enseigner avec un livre qui marche avec le temps où il n’y a pas d’exercices. Va voir un nouvel instituteur
    - Ce livre est crédible et je suis venu pour l’offrir à votre enfant
    - Alors tant pis pour moi et tant mieux pour mon enfant .
    Benmesbah Rabah

  8. artisan de l'ombre Dit :

    Pour ma mère
    Il y a plus de fleurs
    Pour ma mère, en mon cœur
    Que dans tout les vergers
    Plus de merles rieurs
    Pour ma mère, en mon cœur
    Que dans le monde entier
    Et bien plus de baisers
    Pour ma mère, en mon cœur
    Qu’on n’en pourrait donner

    Il y a plus de poussière
    Dans la poitrine de l’instituteur
    Que dans tous les aspirateurs
    Plus de perte de mémoire
    Pour l’instit, en ses souvenirs
    Qu’aucun évènement n’est gravé
    Et bien plus d’ingratitude
    Pour l’instit, en son métier
    Qu’on n’en pourrait exprimer
    Benmesbah Rabah

  9. artisan de l'ombre Dit :

    Ce que l’homme sait faire
    Un homme est assis sur une pierre, il regarde les bêtes qui bougent
    – je grimpe lui dit -l’araignée et avec ses huit pattes elle grimpe sur une branche
    - Ah ! dit l’homme et qui sait encore grimper ainsi ?
    Les sauterelles grises et les grenouilles vertes

    2- moi, je rampe, dit une limace qui bave sur la terre
    - Et qui sait encore ramper comme toi
    - Les escargots , les vers, les chenilles , les serpents
    3- je vole , dit un moineau qui file dans le ciel
    - Ah ! dit l’homme et qui sait voler comme toi ?
    - Les oiseaux , les mouches , les moustiques, les abeilles , les hannetons
    - C’est bien ,dit l’homme
    4 – il réfléchit alors un moment ,puis il ajoute :
    - Vous etes de animaux adroits : l’un grimpe , l’autre saute, l’autre rampe
    - L’autre vole ,mais qui sait faire tout cela a la fois

    Ce que l’homme sait faire
    1- L’homme répète sa question :
    - Qui donc parmi vous pourrait faire tout cela a lui seul ? grimper ,sauter, ramper ,voler , personne ?
    - Je grimpe…….et il grimpe rapidement au sommet d’un arbre
    - Je saute……… et il saute de l’arbre , sans se faire de mal ,puis il saute un ruisseau , un fossé
    2- Et je rampe…….
    Il s’allonge dans l’herbe et il rampe comme un serpent ou une limace
    - Je nage aussi…………
    Il plonge dans la riviére, il nage aussi bien que le poisson
    3- Maintenant , dit l’homme, regardez bien , je vole .Il monte dans un avion et il s’envole a grande vitesse , les betes sont toutes en admiration
    - Comme il est fort l’homme ! disent -elles
    CE QUE L’ élève de2ème année pourrait faire
    1- Le maitre est assis sur la chaise, il regarde ses élèves qui travaillent
    - Je lis le texte , lui dit Mira
    Et en parcourant le texte, elle oralise l’écrit
    - Ah !dit le maitre et qui sait encore déchiffrer ainsi ?
    - Lina et quelque élèves de la classe
    2- Moi, je comprends dit Lina qui observe l’image
    - Et qui sait encore lire un texte comme toi ?
    - Mira et quelque élèves de la classe
    - C’est bien ,dit le maitre .
    3- Je réponds a toutes vos questions , dit ainsi anis qui feuillette son livre d’activités
    - Ah !dit le maitre ,et qui sait encore répondre aux questions comme toi ?
    - Mira et quelque élèves de la classe
    - C’est bien ,dit le maitre.
    4- Il réfléchit alors un moment ,puis il ajoute :
    - Vous étes des élèves droits : l’un déchiffre ,l’autre comprend , l’autre répond aux questions. Mais qui sait faire tout cela a la fois ?

    CE QUE L’élève de2ème année pourrait faire
    1- Le maitre répète sa question :
    - Qui donc parmi vous pourrait rédiger un paragraphe, personne ?
    Alors le maitre se lève , montre une étude de texte
    - Je lis tout en comprenant le texte ; ce qui me permet de répondre a toutes les questions de compréhension et il répond rapidement a toutes les questions
    - Je construis une phrase sans faute ,en choisissant les mots qui conviennent et en conjuguant correctement les verbes
    Et il écrit au tableau des phrases ,sans faire de faute et en donnant un sens
    2- Maintenant , dit le maitre.Regardez bien , je construis un paragraphe……………….
    Je fais des phrases, je lis entre elles sans jamais changer de sujet
    Et il rédige le paragraphe a grande vitesse , les élèves sont tous en admiration :
    - Comme il est fort le maitre ! se disent ils.

  10. artisan de l'ombre Dit :

    Carte postale de la circonscription+ commentaire
    Ali Benmesbah est tète de liste et à la tète de la circonscription
    Bel exemple pour tous les enseignants (il a commencé sa carrière comme instituteur ; il est inspecteur et il risque de détrôner l’inspecteur général, qu’il soit sur ses gardes)
    Cousin ou pas cousin n’est pas une question
    De moi , vous aurez la confirmation
    Enseignez toujours avec conviction
    Faites des efforts pour votre formation (j’ai eu une mise en garde :c’est ce qui explique ma ponctualité et mon assiduité)
    Gagnez de l’expérience lors de vos préparations
    Honorez , adorez votre fonction
    Ignorez au quotidien vos préoccupations
    Jouez avec l’enfant est l’une de vos solutions (les verbes ne prêtent pas confusion ; ils sont univoques donc ils maitrisent bien ses objectifs)
    Kermesse est sa principale revendication (c’est ce qui explique son attachement à créer des associations)
    Lisez chaque jour votre instruction
    Maïeutique est la méthode de son inspection ( son silence , étale son savoir
    Navigue à chaque occasion
    Opportunité à saisir est une obligation
    Pour voyager et connaitre toutes les nations
    Qui part et revient sans consultation ( risque de diffamation , nous nous excuserons avant que vous alliez plus loin)
    Rien ne vaut ce qui nous forme et nous soutient
    Se souciant de l’éducation et de l’instruction de ses bambins ( maintenant les choses sérieuses)
    Toute note mérite attention
    Un demi point est son degré de notation
    Via la cellule pédagogique , il relève les intentions
    Wagon de la connaissance est souvent emprunté
    Xérès ne remplacera pas la tasse de café non sucré
    Yeux souvent dirigés sur l’enfant et son intérêt
    Zone a ne jamais et surtout pas négliger (un rapport de carence est fait aussitôt que prévu)

  11. Hibou Dit :

    Monsieur une jolie interprétation de notre simple enseignant qui ne rencontre que misères, que Dieu nous vienne en aide

  12. Menad Dit :

    Salut monsieur livre magique et livre d’or magnifique j’ai lu vos passe qui transmit un bon message
    Aux intelligents d’interpréter et décoder le sens du message
    A tous de voir et se voir
    de’évaluer et s’évaluer
    Où tout le monde revendique!
    Là ,il faut se juger avant de juger
    Il actualiser pour bien utiliser
    il faut se prépare avant de naviguer
    Il faut s’armer de savoir pour apprendre le savoir être et le savoir faire
    Vous m’avez impliquer à naviguer pour venir en aide et et donner des exemples de la vie éducative pour s’en sortir de la routine qui assassine
    D’être autonome et faire sortir l’enfant du plécisme et l’éloigné du fantôme de la peur d’apprendre la langue étrangère ,aidons les à apprendre à apprendre!Et merci ,merci ,mercccccccccccccccccccciiiiiiiiiiii!Pour ce site qui aide à nous pacifier!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  13. Menad Dit :

    Nul ,n’est savon !Mais ,l’un complète l’autre et nous sommes unis comme les cinq doigts de la main!Et encore j’ai lu tout ce que vous avez écrit sans me lasser.

  14. Menad Dit :

    Et je dis en moi que vous êtes un calé et si chevronné et vous voilà déclaré que vous êtes inspecteur et bravo! Monsieur le supérieur!

  15. Artisans de l'ombre Dit :

    Non ,je ne suis pas inspecteur C’est un cousin qui porte le prénom d’Ali et croyez – moi que je suis toujours fier d’être instit

  16. Artisans de l'ombre Dit :

    Et si vous voulez me lire avec une autre casquette ,voilà le lien :

    http://nadorculture.unblog.fr/2011/07/15/bloguigraphie-benmesbah-rabah-djamel/
    gardez le sous vos coudes Bonne lecture

  17. Artisans de l'ombre Dit :

    Voilà un extrait :
    Dès mon jeune âge, j’endurais
    Affamé et ne trouvant rien manger
    Continuons sans cesse à souffrir
    Malgré cela, Algérie je continue à te chérir

    -J’ai souhaité vivre dans mon pays
    Pour le construire et le développer
    Malgré moi je me suis expatrié
    Et tôt ou tard j’y retournerai

    -Malgré tout , je t’aime mon pays
    Malgré tout vive l’Algérie à jamais
    Malgré qu’on t’a pillé
    Malgré tout je t’aime à trépasser

    (en chœur)
    - Algérie mon amour
    Algérie pour toujours
    Algérie tu es mon amour
    Dans mon cœur tout autour .
    B.R.Djamel

    Chanson traduite de l’arabe du Chanteur Baaziz Poeme publié 14 Mars 2011 à 00:22

  18. Artisans de l'ombre Dit :

    Sept recommandations pour le bonheur
    8 mai 2011B.R.Djamel
    Pour vivre heureux
    Se sentir de mieux en mieux
    Il faut ménager tes mots
    Pour ne parler que lorsqu’ il faut

    Pour vivre content
    Sois plus tolérant
    Savoir pardonner
    Et juste aimer

    Pour vivre joyeux
    Pense aux malheureux
    Ne mange qu’à ta faim
    Pense à ton prochain
    Le mettre à l’abri du besoin
    Ne sois pas radin

    Pour demeurer en harmonie
    Ne compte pas sur tes amis
    Qui peuvent compter sur toi
    Sans compromettre ta joie

    Couche-toi dès que tu as envie
    Pour te relaxer et rêver
    Donner du sens à ta vie
    Pour vivre heureux à jamais

    Dors sept heures la nuit
    Pour te voir épanoui
    Fier de ta journée passée
    Que tu n’oublieras jamais

    Pour vivre heureux
    Marche deux heures en parcourant d’autres lieux
    Pour t’échapper un moment
    Aux êtres accablants

    Ne croyez pas mes bla bla
    Ces conseils ont servi A.Dumas
    Autant que moi
    Je marche ,je mange ,je dors moins ….
    Je suis chanceux au près de ma petite amie « Sept en un «

    B.R.Djamel

  19. Artisans de l'ombre Dit :

    Les dix commandements d’un couple
    6 mai 2011B.R.Djamel
    1. Tu aimeras ta promise seule sans aucune autre associée
    Tu lui assureras sa vie ,sa paix et ta fidélité

    2.Tu ne lui diras que des mots doux ,romantiques et rimés
    Même si elle garde le silence ,continue à lui parler

    3.Tous les jours seront à célébrer.
    Rappelle- toi ,un cadeau du ciel t’ai donné

    4.Tu continueras à la chérir quand elle aura enfanté
    Tu peux aimer tes enfants ,mais ta femme en premier

    5.Mets là à jour et qu’elle soit toujours d’actualité
    Qu’elle navigue partout où elle veut aller

    6.Tu ne lui diras que la vérité seulement la vérité et rien que la vérité
    Et tu ne la trahiras jamais

    7.Tu ne l’exploiteras point .
    Et tu en prendras soin

    8.Tu ne t’absenteras pas plus d’un mois .
    Pour prolonger tu lui demandes son visas

    9.Tu ne la blesseras encore moins
    Et tu subviendras à tous ses besoins

    10.enfin tu lui dicteras tes lois
    Pour qu’elle soit tout à toi .

  20. Menad Dit :

    Et bien vous êtes inspecteur dans la peau d’instituteur et nous sommes tous fier de notre noble métier
    !

  21. Menad Dit :

    Mais ,vraiment vous avez des traces gravées et infaçables à jamais et je dis bien à vie!

  22. Menad Dit :

    Mais vous guide et accompagnateur des jeunes enseignants qui ont la chance d’une telle personne de marque vous trouve que dieu vous garde pour votre famille petite et grande !Je vous tire chapeau .Bravo de tout et en tout!

Laisser un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA