RSS

Analyse proposée par Madame Alloun Yamina IEEF Sétif

1 juin 2011

0.7.4EME A.M

1- Je ne reviendrai pas sur les remarques très pertinentes  qui ont été faites à propos de la longueur, de l’insuffisance des indications référentielles, de l’accessibilité du texte , du manque de cohérence engendré par une très mauvaise ponctuation et un mauvais découpage. J’aimerais plutôt axer mon analyse sur la visée du texte. Il est clair que nous avons là un texte explicatif à visée argumentative. Ce qui est génant, c’est que le concepteur du sujet n’a pas, à travers le questionnaire proposé, permis une exploitation dans ce sens.

Dans le texte de quoi s’agit-il ? Des scientifiques sont inquiets parce qu’un constat actuel et les explications qui en découlent leur font craindre, pour l’avenir de la terre, de très  grands dangers. Les conséquences envisagées (d’où l’emploi du conditionnel) énumérées dans les trois derniers paragraphes  sont autant d’arguments qui incitent  implicitement à la protéger.

Partant de là, le titre proposé (La terre est malade!) semble inapproprié pour 2 raisons essentielles. La première: qu’est-ce qui permet d’après le questionnaire proposé de justifier  le point d’exclamation? Permet-il de signaler 1 danger? De marquer l’inquiétude?  La deuxième: l’information   »…est malade »    limite la compréhension au constat ( premier paragraphe) et par conséquent occulte complètement les 3 derniers paragraphes. Des titres comme: « La terre en danger » ou « Sauvons la terre «  auraient mieux engobé le contenu du texte.

Le questionnaire proposé ne prend en charge qu’une partie du texte alors qu’il y a suffisamment d’indices à exploiter qui permettent de construire le sens de l’ensemble du texte. Que les questions, dans leur diversité, traitent de la compréhension, du vocabulaire, de la grammaire, de l’orthographe, de la conjugaison des indices comme: ont constaté /on constate/ en effet/ entraînant/ c’est vrai/  inquiets/ redoutent/ craint/ victime/ pollués/ aussi / enfin/ la ponctuation ainsi que les temps et modes auraient permis de renforcer le sens de ce qui est indiqué en bleu dans notre analyse.

L’argumentation existe dans le texte: les spécialistes sont inquiets à cause du trou d’ozone qui s’agrandit et ils justifient cette inquiétude (reprise par les verbes redouter, craindre ou la dernière phrase du texte) par les éventuelles conséquences qui en découleraient et qui sont énumérées (d’où l’emploi successif de aussi, enfin) dans les 3 derniers paragraphes.

Pour conclure cette analyse très succincte de l’essentiel du texte, il semble important de dire que mieux on s’approprie un texte et plus il est facile de guider progressivement  les apprenants à travers des questions (lesquelles dans ce cas découlent de source) vers la construction du sens.

 

2- Pour ce qui est des consignes, je me contenterais de quelques remarques générales, l’essentiel étant souligné dans les 2 analyses du sujet  qui ont été faites par les collègues inspecteurs.

Que veut dire concrètement choisis (item 3)? recopie la bonne réponse est plus approprié. 

Relève les  mots et les expressions… (Item 4) Le candidat en relève combien? Le texte en est truffé. Dans ce cas comment évaluer cette question?

Le candidat qui relèvera et justifiera  le conditionnel présent employé 4 fois dans les derniers paragraphes sera t’il sanctionné? Pour cette question, il aurait fallu indiquer des passages.

Quel est l’intérêt des items 5,7 et 8 quant à la construction du sens? Nous nous évertuons à répéter aux professeurs que la grammaire est au service du sens et ne voilà t-il pas que le premier sujet du BEM sensé mettre en pratique cette recommandation, va complètement à  son encontre. De la grammaire qui tourne à vide. Quelle désillusion!!!

Pour la production écrite 1 sujet, sur 2, au choix, aurait été le bienvenu pour les non inspirés.

Madame Alloun Yamina IEEF Sétif 04

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA