RSS

TIARET: EDUCATION Les enseignants boudent les activités parascolaires

15 novembre 2011

Coupures de journaux

A chaque nouvelle mesure afférente au système éducatif, nos enseignants autant que nos élèves et leurs parents semblent désorientés. En effet, au niveau du cycle primaire, cette année 2011-2012 est marquée par l’application de l’horaire continu et l’insertion de nouvelles activités dans l’emploi des écoliers et celui de leurs enseignants.

Il s’agit évidemment d’activités auxquelles la gent éducatrice n’a pas encore trouvé de terme convenable: activités parascolaires, périscolaires ou extrascolaires ! Les instituteurs y sont réticents et/ou semblent ne rien comprendre.

Nombreux sont les enseignants qui argumentent qu’ils ne savent rien faire pour prendre en charge les élèves entre 14h30 et 15h30mn puisqu’ils ne sont pas préparés à ce genre d’activités lesquelles reviennent théoriquement à un personnel spécialisé et formé dans ce domaine. Le second argument avancé par ces derniers est relatif à la rémunération de cette mission qui n’est pas incluse dans leur fiche de paie.

Outre cela, les conditions matérielles pour ces activités sont inexistantes dans la plupart des écoles. Ainsi, par exemple, pour les travaux manuels, l’aménagement d’espaces adéquats et qui ne ressemblent guère aux salles de classes est impératif, alors que pourla pratique sportive, jusque-là très timide, les élèves sont souvent appelés à évoluer dans les cours des établissements faits en bitume ou parfois en terre rocailleuse, ce qui est en soi contre-indiqué, estiment les enseignants rencontrés par la rédaction.

D’autre part, et du côté des parents d’élèves, le scepticisme règne et dans leur majorité, ils estiment que si leurs enfants sont gardés durant cette heure, c’est dans le but d’apprendre et de se détendre à travers des activités moins stressantes que celles théoriques et complexes du programme.

Pour la pratique sportive, un domaine que le ministère de l’Education veut relancer, si les ressources humaines existent, ce sont alors les espaces appropriés qui font défaut dans les écoles primaires à part quelques établissements qui ont des terrains aménagés mais en bitume, les autres se suffisent d’espaces loin de répondre aux normes requises. Enfin, sachant que de nombreux enseignants ne sont nullement préparés pour ce type d’activité, plusieurs d’entre eux sont à la porte de la retraite.

Enfin du côté des chefs d’établissements primaires, on demeure dans l’expectative et dans une situation peu enviable du fait que, d’une part, ils sont obligés d’appliquer à la lettre les directives de leur tutelle et de l’autre, des enseignants qui ne veulent pas entendre parler de cette «corvée».

S.Moumen

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

2 Réponses à “TIARET: EDUCATION Les enseignants boudent les activités parascolaires”

  1. Menad Dit :

    Que dites -vous d’une enseignante qui est allée en France ,qui a bien représenté son pays, sa wilaya et sa Daïra .Elle s’est très bien préparée et essaye toujours de faire de son mieux pour que ses apprenants s’améliorent ,elle est autonome et autodidacte.Elle est privée de sa paye (28jours de sa paye pour raison qu’elle a un problème avec son ex.Directeur)Malgré tout ,elle n’a pas fait de grève et en plus elle se présente chaque samedi pour des séances de remédiations de 45′chacun des trois niveaux 2 4ème A.P.+5ème A.P.MAzal DZAïr bkheir.NE VOUS en faites pas!!!

  2. Menad Dit :

    Un conseil à nos jeunes Enseignants .Essayez de voir ces séances comme des séances de détentes pour vous et vos apprenants en les voyons du côté positif pour les enseignants de français ces séances vous aident à l’apprentissage d’une langue étrangère que se soit en théâtre ,en choral ou en sport ayez ma parole vos classes réussiront ,je vous le déclare que je les exercées en personne et ça bien réussi(ayam etakhasos )

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA