RSS

Actualité -L’évaluation

10 février 2012

Ahmed Tessa

le 16/06/2007 | 21:54

Ici, deux exemples-type où l’évaluation prend tout son sens de formation et d’éducation et non pas seulement de sanction/contrôle.

En effet, dans ce genre d’épreuves imposées à des fins de notation, les élèves ne sont pas poussés à des pratiques déloyales ou à des comportements burlesques et encore moins à une quelconque violence ou agressivité. L’évaluation dont ils sont redevables ne les pénalise nullement. Bien au contraire ! Elle consolide leurs acquis. En réalité, ce type d’évaluation dispensée dans un tel climat ne fait que conforter les apprentissages préalables. Ces derniers ont outillé les élèves concernés de connaissances et/ou de compétences pérennes. Cela n’a été possible que pour la simple raison qu’ils ont été fortement motivés pour les activités proposées avant l’évaluation tout au long du cursus de formation. Qu’on en juge !
Le brevet artistique En attendant qu’il soit officialisé ce que nous espérons les élèves de fin de collège ont eu à affronter les épreuves d’un mini-brevet artistique. Ils ont composé en dessin ou en musique selon le choix bien avant le BEM classique. Cela s’est passé dans le courant du mois de mai 2007. Ces épreuves étaient optionnelles. La note prise en compte est celle qui dépasse le 10/20, l’additif de points est intégré dans la moyenne générale d’admission au BEM. De quoi booster l’ardeur talentueuse de ces artistes en devenir. Ces candidats collégiens ont affiché une «pêche d’enfer». Ils étaient motivés, très sereins et appliqués tout au long des horaires de labeur. Ce sont les témoignages unanimes des enseignants qui les ont surveillés et des chefs de centre où étaient organisées ces épreuves. Ils n’ont pas eu à poireauter devant les toilettes ou à les faire vérifier à chaque usage. Quant aux professeurs d’éducation artistique qui ont corrigé les travaux, certains d’entre-eux ont été subjugués par la qualité des performances.
Education durable Dieu merci, nos chérubins ne s’alimentent pas uniquement aux connaissances transmises en salle de classe. Leur mémoire aurait pris un coup d’overdose. La bonne nouvelle nous vient d’Oran. L’unité de santé scolaire Lakhdar Hafid du secteur Est de la ville a initié une activité pédagogique en direction des élèves du primaire. Des élèves de quatrième année primaire — au nombre de 160 — se sont adonnés aux bienfaits du secourisme. Encadrés par des médecins du Samu, nos pompiers en herbe ont intégré dans leurs logiciels d’apprentissage des notions hautement bénéfiques à leur formation de futurs citoyens. Grâce à des cours alternés de théorie et pratique, ils se sont familiarisés avec les gestes qui sauvent. Dans le listing des réflexes durables qu’ils ont acquis, nous avons la respiration artificielle, le massage cardiaque,les techniques de secourisme en cas d’hémorragie, d’un traumatisme crânien ou d’une fracture de la colonne vertébrale. Sur la totalité des candidats 63 lauréats ont été récompensés par des attestations de réussite. Un coup de chapeau aux initiateurs et aux encadreurs de ce stage. Nous avons déjà, dans les colonnes de notre rubrique, relaté une expérience similaire qui s’était déroulée aux Ouadhias dans la wilaya de Tizi Ouzou sous les auspices du Croissant-Rouge de la localité. Et si l’on généralisait cette belle chose qu’est l’Education interactive durable ? Elle seule fournit des savoir-faire et des compétences pour la…. vie

Ahmed Tessa

© El Watan

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA