RSS

Saida en acrostiche

13 février 2012

Non classé


Salut. Saine ville des eaux baigneuses.

Abri des routiers et voyageurs.

Infusion des cultures et berceuse

Des valeurs humaines, et des senteurs

Agréables. Saida et radieuse

Jouissez de son charme et ses douceurs

Ébruitez tous, ses richesses précieuses

 

Témoignez sa tendresse et splendeur

Appréciez comme moi cette ville rêveuse

Illustrez sa noblesse dans vos cœurs

Macérez- vous dans sa sphère gracieuse

Exaltez-vous de son amour charmeur.

Saida le, 14 mai 2011

                                                                                                                                                 «  Dans le couloir des ténèbres »

L’oiseau en cage,F.B

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

34 Réponses à “Saida en acrostiche”

  1. Menad Dit :

    Et bien BRAVO!
    Et voilà ,je suis comme vous!
    Saïda ou SIDI AÏssa se sont notre chez nous!
    Nous sommes fiers de nos villes moi et vous!
    Formidable j’ouvre mes yeux sur un acrostiche de vous !
    Remercions notre pavillon de savoir car ,il est de chez nous »Algérie »!

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Pour faire le portrait d’un oiseau

    Peindre d’abord une cage
    avec une porte ouverte
    peindre ensuite
    quelque chose de joli
    quelque chose de simple
    quelque chose de beau
    quelque chose d’utile
    pour l’oiseau
    placer ensuite la toile contre un arbre
    dans un jardin
    dans un bois
    ou dans une forêt
    se cacher derrière l’arbre
    sans rien dire
    sans bouger…
    Parfois l’oiseau arrive vite
    mais il peut aussi bien mettre de longues années
    avant de se décider
    Ne pas se décourager
    attendre
    attendre s’il faut pendant des années
    la vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau
    n’ayant aucun rapport
    avec la réussite du tableau
    Quand l’oiseau arrive
    s’il arrive
    observer le plus profond silence
    attendre que l’oiseau entre dans la cage
    et quand il est entré
    fermer doucement la porte avec le pinceau
    puis
    effacer un à un tous les barreaux
    en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l’oiseau
    Faire ensuite le portrait de l’arbre
    en choisissant la plus belle de ses branches
    pour l’oiseau
    peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
    la poussière du soleil
    et le bruit des bêtes de l’herbe dans la chaleur de l’été
    et puis attendre que l’oiseau se décide à chanter
    Si l’oiseau ne chante pas
    c’est mauvais signe
    signe que le tableau est mauvais
    mais s’il chante c’est bon signe
    signe que vous pouvez signer
    Alors vous arrachez tout doucement
    une des plumes de l’oiseau
    et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

    Jacques PREVERT

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Pour faire un bouquet de fleurs

    Cueillir une jolie fleur
    dans un champ
    dans une prairie
    ou dans un jardin
    Cueillir ensuite
    plusieurs autres fleurs de couleurs différentes
    Puis mettre les fleurs ensemble
    en faisant en sorte
    que les couleurs se marient bien
    Prendre ensuite le plus beau des vases
    le remplir d’eau
    puis disposer les fleurs à l’intérieur
    Choisir une bonne place
    sur une table
    sur une étagère
    ou même sur un plateau
    pour l’offrir à sa maman
    ou pour faire plaisir à quelqu’un en particulier
    Et voilà, le tour est joué!

    Aurélie

    Site de l’école de Martigny (Suisse) : http://agora.unige.ch/ctie/vs/cpmartigny/
    Courriel enseignant : naterjp@urbanet.ch

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Pour offrir un cadeau

    Choisir d’abord
    quelque chose
    qui n’est pas nécessairement
    très cher
    quelque chose qui fasse
    plaisir
    autant à son destinataire
    qu’à son destinateur
    L’emballer
    avec beaucoup de soin
    Si le cadeau est fragile
    faire attention
    à ce qu’il ne se brise pas
    Puis
    si l’on se sent inspiré
    écrire un mot gentil
    Cela fait souvent
    davantage plaisir encore
    que le cadeau
    en lui-même
    Ensuite
    l’offrir
    à la personne
    que l’on aime
    sans se montrer timide
    Ne pas poser le cadeau
    brusquement
    dans les mains
    de l’ami
    qui est en face de nous
    et s’enfuir
    Mais au contraire
    ne pas avoir
    honte
    d’offrir son présent
    Et maintenant
    goûtez
    le plaisir de la personne
    qui a reçu
    votre témoignage d’affection

    Célia

    Site de l’école de Martigny (Suisse) : http://agora.unige.ch/ctie/vs/cpmartigny/
    Courriel enseignant : naterjp@urbanet.ch

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    Pour peindre le paysage de Provence

    Dessiner le visage
    des champs
    des fleurs
    des forêts
    Puis
    peindre le vert
    qui couvre les collines
    les monts
    les vaux
    Ensuite
    peindre le parfum de la lavande
    qui donne de la vie à votre odorat
    si sensible
    aux senteurs provençales
    Enfin
    dessiner différentes nuits
    au clair de lune
    aux mille étoiles
    ou encore aux ombres
    qui nous surveillent
    où que l’on soit
    Ensuite
    faire le son des insectes
    Puis
    quand arrivent les heures matinales
    peindre l’orange de l’aurore
    Ainsi
    chaque jour
    votre tableau sera différent…

    Jonas

    Site de l’école de Martigny (Suisse) : http://agora.unige.ch/ctie/vs/cpmartigny/
    Courriel enseignant : naterjp@urbanet.ch

    D’autres productions de cette école à la manière de Jacques Prévert :

    http://agora.unige.ch/ctie/vs/cpmartigny/enfa/fantais/jppour/

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    l’oiseau en cage

    C’était notre chanson, tu t’en souviens ? oui je le sais
    Pourquoi un oiseau en cage ne peut-il pas voler ?
    Tu regardes les nuages et tu te mets à rêver,
    Que les barreaux de ta cage vont s’écarter,
    Non, petit oiseau, viens je vais ouvrir la cage et tu pourras t’envoler,
    Mais fais attention, le ciel est très haut,
    Ne t’approche pas du soleil, il fait très chaud,
    La liberté c’est bien, mais attention,
    Les prédateurs sont là, à l’affut, tu ne me crois pas ? non.
    Les réacteurs d’un avion peuvent te happer,
    Tu vois les nuages, mais le ciel est si haut, allez va monter.
    Quand tu seras arrivé, toi mon oiseau tu pourras le rencontrer,
    Cet être qui me manque, dis lui que je voudrais y monter,
    Mais moi, je n’ai pas d’ailes pour voler,
    Seule la mort pourrait m’emporter,
    Vers ce ciel et cette rencontre tant désirée.
    Un être me manque et ma tête est pleine de lui,
    Pourquoi, pour qui ?
    Je ne sais pas, je fais de toi mon messager,
    Pour lui dire que je l’aimais d’amitié,
    Une amitié trop courte qui avec la mort s’est envolée.
    Moi, j’ai guéri,
    Lui est parti,
    Petit oiseau je t’en prie,
    Dis lui, mais il doit le savoir, je pense à lui.
    Que la vie est bête, petit oiseau,
    Virevolte au dessus de ta cage ouverte,
    Mais ne t’éloigne pas de ta cage, moi j’en suis certaine,
    Tu vas t’envoler et revenir,
    Comme lui, l’être qui me manque mais c’est ça l’avenir.
    Le nuages peuvent être de pluie,
    Et mes yeux remplis d’eau ne voit que lui.

    Morganne

    Poème publié le 17/04/2007 à 15h44.
    Thèmes : Cage, Messager, Oiseau

  7. Menad Dit :

    J’aime bien ce coin
    Qui me donne de soulager au moins
    LE TRAVAIL et la préoccupation du jour ,du mois et de l’an
    Notre dynamisme et nos fatigues sont les témoins
    En visitons notre site qu’on le rejoind
    bonjour de sougueur reste notre coin

  8. Menad Dit :

    en visitant,pardon pour les erreurs d’inattention

  9. fatmi Dit :

    merci artisan. ce que tu fais traduit ta bonté et aussi ton bon thé. trouve nous un coin pour parloter un peu sur les choses de la vie quotidienne. par là je te propose » recette de vie »

  10. Menad Dit :

    Sidi Aïssa salut Saïda
    A vous monsieur VOUS offrez l’AIDE PAS uniquement aux enseignants de Saïda
    Implicitement vous dépassez les frontières de Saïda
    Dominant par votre talon d’inculquer les bonnes idées d’un bon formateur qui envahit les autres wilayas sans bouger de Saïda
    Mon Grand bravo à NOTRE LIVRE D’OR qui nous offre cet éclair de Saïda
    Modestement MENAD.

  11. Menad Dit :

    Qui nous a offert cet éclair à rectifier

  12. fatmi Dit :

    Merci Melle Menad Mais je crois que c’est trop dis là. Modestement dites moi de quelle ville vous êtes et je l’accrocherais en acrostiches.

  13. fatmi Dit :

    Merci Melle Menad Mais je crois que c’est trop dis là. Modestement dites moi de quelle ville vous êtes et je l’accrocherais en acrostiches.
    fraternellement.Fatmi

  14. fatmi Dit :

    Bjr tous.
    On est ce qu’on est.
    Le fou et moi ou Le fou est moi.
    On a l’impression qu’on est normal dans nos comportements en s’opposant aux fous. On a l’impression qu’en pense et que les fous ne le font pas. On a l’impression qu’on s’habille normalement et que les fous ne s’habillent pas; ils se couvrent.
    Je me suis mis un jour dans la peau du fou pour voir comment se comporte –t –il avec lui même d’abord et vis – à – vis des autres. Seul, à la maison je me suis créer un monde imaginaire et j’ai commencé à parler seul à haute voix, en déchirant mes vêtements, faisant des choses qu’auparavant me paraissaient des actes de folie. Après un bon moment, j’ai remis mon cerveau en place, ordonné mes idées de – soit disant- de sage et commencé à évaluer la scène théâtrale.
    Là, j’ai jugé que je suis le fou de l’autre coté tout simplement par mon hypocrisie, mon égo et ma mise en scène dramatique sociale. J’ai compris que le comportement authentique des jeunes aujourd’hui avec leurs écouteurs aux oreilles, leur marche en dansant sur la musique, leurs manières de s’habiller en hip hop, leur langage en verlan ou en « cherra « , leur coiffe gelée etc.…. n’est ce pas aussi un comportement de folie?.
    Ce jugement, je dirais n’est que l’idée de ne pas pouvoir faire comme eux. Un jugement né de l’effet de la distinction des autres. » Je veux que tu sois comme moi » et du coup exiger cela des autres est un délit, comme quelque part une folie. Dire, pour éviter ce conflit, non seulement de génération mais aussi celui d’altérité que l’autre n’est pas moi ni moi est l’autre, parce que quand le fou et moi voulons se distinguer alors le fou est moi.
    L’écrit vain. modestement B.Fatmi

  15. Menad Dit :

    Bonsoir monsieur l’inspecteur !Je suis une enseignante de SIDI Aïssa. Je n’ai rien écrit que quelques mots mais c’est que peu en lisant vos articles qui facilitent et aident l’enseignant à se perfectionner ce que j’ai dit ce n’est qu’une simple réponse de SIDI Aïssa à Saïda .
    Nous sommes les sages des sages à tout âge
    Travaillant avec vaillance et courage
    Avec des formateurs compétents nous donne courage
    Nous obtenons des résultats qui encouragent
    Et on se complète et on fait l’échange
    Certes nous avons des idées faciles et claires qui ne sont jamais étranges
    qui découvrent nos niveaux et actualisent nos connaissances des enseignants pour apprendre à apprendre les apprenants de tout à age.
    Modestement Menad d’un petit coin de mon adorable et mon cher Pays l’ALGERIE

  16. Menad Dit :

    Wallah !Je ne jette pas des fleurs .Mais quand les choses me viennent je dis ce que je sens quand je lis .Je me trouve entrain d’écrire en répondant aux choses qui me plaisent à vous monsieur l’inspecteur Fatmi à travers de ce site si attirant vous êtes entrain de former non seulement les enseignants de votre circonscription mais vous dépassez ses frontières .Bravo et merci!

  17. Artisans de l'ombre Dit :

    information sachez madame qu’ une rencontre regroupant les enseignants tous cycles confondus sera organisée à Tiaret du 09 juillet au 12 juillet 2012 .Contactez mon bouhebtoun Larbi à l’adresse suivante ;
    rostomtiaret@yahoo.fr .frais de participation 3000 dinars

  18. Menad Dit :

    De quelle ville suis-je?
    D’un petit coin de mon vaste Pays
    D’une Daïra de la wilaya d’elhodhna
    Entre Sour el Ghouzlane et la « Perdrix »Aïn el hdjel
    Ma ville est le point d’intersection entre le Nord et le Sud
    Elle trouve sur la route Nationale n°8
    S I D I Aîssa

  19. Menad Dit :

    Merci à l’avance!

  20. Menad Dit :

    Se sont des écrits qui ont de bons résultats nos écrits n’étaient guère en vains car ces écrits sont témoins.

  21. Menad Dit :

    Désolé correction
    Elle se trouve sur la route Nationale n°8

  22. Menad Dit :

    Salut monsieur livre d’or !J’ai pas pu joindre l’adresse est-ce que j’envoie le mandant de3000de à la même adresse ?Et merci pour l’nformation!

  23. Menad Dit :

    3000da inchaallah nkoun binathom!

  24. Menad Dit :

    Nous remercions notre adorable et aimable inspectrice du chef lieu de M’sila Melle AÏD de ses efforts qu’elle ne cesse de les fournir pas uniquement au sein de sa circonscription mais ,elle aussi dépasse les frontières de sa circonscription .On la salut fortement!Menad de la C.22 &de laC. 28 SIDI AÏSSA.bIENSUR APR

  25. Menad Dit :

    près votre accord monsieur livre d’or

  26. Menad Dit :

    Nous remercions notre adorable et aimable inspectrice du chef lieu de M’sila Melle AÏD de ses efforts qu’elle ne cesse de les fournir pas uniquement au sein de sa circonscription mais ,elle aussi dépasse les frontières de sa circonscription .On la salut fortement!Menad de la C.22 &de laC. 28 SIDI AÏSSA.Merci notre livre d’or

  27. Artisans de l'ombre Dit :

    Contactez monsieur Bouhebtoun Larbi
    rostomtiaret@yahoo.fr
    Vous ne paierez qu’une fois que vous serez sur les lieux Inscrivez -vous puis on verra

  28. Fatmi Dit :

    Pardonnez moi si je n’ai pas encore répondu à vos commentaires.Je suis pris par la préparation d’un séminaire sur « la compréhension de l’oral » avec l’artisan de l’ombre et pour vous distraire je vous confie ceci:

    Le conte du verbe
    Il était une fois, dans le royaume de Mme Conjugaison où vivaient tous les verbes. Ils se sont divisés en trois groupes. D’autres verbes n’ont pas daigné se solidariser ; ils se sont insurgés c’étaient des rebelles, ils se sont nommés les irréguliers. Parmi ces derniers il y avait deux petits adjuvants  » être » et  » avoir ».
    Un jour une caravane de huit pronoms personnels passa par là. « Être » et « avoir » par curiosité se sont approchés d’eux. Le pauvre « Être » devant chaque pronom il change de forme. C’était magique. « Avoir » comme » Être » voulant faire la même chose, il lui est arrivé d’autres transformations.
    Transformés chacun à sa manière, sont allés voir la princesse Conjugaison. Cette dernière dans une grande fête, avait invité les verbes qui sont venus habillés tous en infinitif. Pendant le déjeuner avec les pronoms, Mme Conjugaison, fait rentrer un représentant de chaque groupe. Ces pronoms avec leurs tours de magie transformèrent ces verbes à tous les temps.
    Depuis ce jour, quand un verbe voulait faire une phrase, il se colle au pronom et se transforme en changeant de terminaison selon le temps.
    Au jeu, hors-jeu! Maitre et maitresse.
    Jouez le jeu de la princesse.
    Commencez par les copules au présent
    Ou je vous enferme en prison
    J’ ai un jeu tu es Hors-jeu
    Tu as un jeu je suis Hors-jeu
    Il a un jeu elle est Hors-jeu
    Elle a un jeu il est Hors-jeu
    Nous avons un jeu vous êtes Hors-jeu
    Vous avez un jeu nous sommes Hors-jeu
    Ils ont un jeu elles sont Hors-jeu
    Elles ont un jeu ils sont Hors-jeu

    B.Fatmi

  29. Menad Dit :

    Bravo monsieur !Et c’est formidable comme conte c’est une manière de jouer le jeu pour faire apprendre ce jeu en jouant!

  30. Menad Dit :

    Monsieur livre d’or j’ai pas pu .Comment faire pour m’inscrire?

  31. Menad Dit :

    j ‘AIMERAI BIEN VOIR LE NOUVEAU sur tout ce qui se passe lors de ces séminaires et j’aimerai bien qu’ils soit en vidéos ,et merci à l’avance!

  32. Artisans de l'ombre Dit :

    Il suffit de vous adresser par Email à monsieur Bouhebtoun Larbi rostomtiaret@yahoo.fr nous vous attendrons à Tiaret le 9 de ce mois

  33. MOULAY BRAHIM Dit :

    Salam M.Bouhabtoun,je vous souhaite bon ramadan à vous et à M.Fatmi,j’aimerai savoir s’il ya quelque chose à propos de la dernière université d’été qui s’est déroulée à Tiaret.Merci

  34. Menad Dit :

    Bonjour je viens juste de voir votre invitation au séminaire et j’ai bien raté mais maketbetech incha allah nekhlefha dans d’autres séminaire.Saharamdhankom wsaha ftourkom

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA