RSS

Les objectifs pédagogiques.

1 mars 2013

13.Tlemcen, A. A B B O U D

fichier doc 25.Doc.Péd.C.06.Objectifs pédagogiques

DIRECTION DE L’EDUCATION                           INSPECTION DE L’ENSEIGNEMENT 

DE LA WILAYA DE TLEMCEN                       FONDAMENTAL  -  REMCHI (Français).

JOURNEES  D’ETUDE

DU MOIS DE JANVIER 1996.

 

THEME : Les objectifs pédagogiques.

En didactique des langues, les objectifs pédagogiques sont définis «de façon opératoire, en termes de tâches à accomplir, de capacités à montrer, de comportements à maîtriser ». (D.D.L.).

Le souci d’un enseignant avant toute chose est de clarifier ses objectifs pédagogiques. Un objectif pédagogique bien formulé décrit ce que l’élève est censé connaître, réaliser ou acquérir comme comportement à l’issue de son apprentissage. Un objectif pédagogique est le fait d’amener un groupe d’élèves d’une situation initiale (début de l’apprentissage) à une situation finale (ou objectif de la formation).

Peut-on dire que les objectifs pédagogiques que l’on se fixe sont toujours atteints ?

Pas forcément, mais on atteint une situation nouvelle .Reste au formateur d’évaluer le ou les écart (s) entre l’objectif proposé et cette situation nouvelle pour y remédier (à son acte pédagogique).

I- A quoi sert un objectif pédagogique ?

1.                A  savoir où l’on va pour ne pas perdre son temps. Les élèves ainsi que l’enseignant savent quel comportement ils doivent avoir en fin de formation (après une séance d’apprentissage, après une unité didactique, un trimestre, une année ou un cycle d’enseignement / apprentissage).

2.                A  faciliter l’évaluation : on ne peut pas se contenter de vérifier la mémorisation si l’objectif était la compréhension. Exemple en expression écrite : si l’objectif déterminé porte sur le réemploi de la technique d’expression (modèle de texte : un dialogue, un récrit, une description,….) on ne doit pas se limiter à l’évaluation des fautes d’orthographe.

3.                A  choisir la méthode à utiliser : exemple : on ne  peut pas se contenter de faire un cours magistral si l’on s’est fixé comme objectif de rendre les  élèves capables de parler la langue étrangère. Plus on est exigeant sur la précision des objectifs et plus le choix de la méthode est aisé.

4.                A  rectifier le tir pour atteindre l’objectif formulé : seule une définition claire des objectifs nous permet de remédier à une action pédagogique.

 

II - Les différents   types   d’objectifs :

Il y a une distinction terminologique à soulever avant d’entamer les différents objectifs pédagogiques. Le terme objectif est souvent confondu avec les termes finalité et but.

 

  1. 1.     Une finalité : « est une affirmation de principes à travers laquelle une société identifie et véhicule ses valeurs » (Hameline).

Il s’agit des intentions d’une société quelconque. C’est la réponse à la question : < Quel type de citoyen veut-on former ? >. C’est toute une réflexion d’ordre philosophico – historico – politico – sociologique. Pour déterminer une finalité de l’éducation / enseignement certains facteurs interviennent comme :

-         L’histoire et la politique du pays.

-         Les traditions et les valeurs (la culture du pays).

-         Les besoins actuels de la société.

-         L’état actuel de la science (le Savoir) et de la technologie (le Savoir-faire).

Exemple : (Finalité du système éducatif- Art. 2 de l’ordonnance N° 76 – 35 du 16 avril 1976).

«  Le système éducatif a pour mission dans le cadre des valeurs arabo- islamiques et de la conscience socialiste :

-         Le développement de la personnalité des enfants et des citoyens et leur préparation à la vie active.

-         L’acquisition de connaissances générales scientifiques et technologiques.

-         La réponse aux aspirations populaires de justice et de progrès.

-         L’éveil des consciences à l’amour de la patrie. » .

 

  1. 2.     Un but : « est un énoncé définissant de manière plus ou moins générale les intentions poursuivies par une institution à travers une action déterminée de formation » (Hameline)

Un but est issu de la démultiplication d’une finalité.

Exemple : (But de l’enseignement des langues étrangères en Algérie – circulaire N°382-30 du 17 octobre 1976 – Direction de l’organisation et de l’animation pédagogique).

« Doter les jeunes d’autres moyens d’accès à d’autres cultures et à la civilisation universelle (…) L’acquisition et la maîtrise d’une langue à travers des textes et autour de centres d’intérêts principalement scientifiques et techniques sans pour autant ignorer totalement d’autres domaines d’acquisition ».

Après ce bref aperçu terminologique, nous abordons les différents types d’objectifs pédagogiques.

 

3- Les objectifs  à  long  terme : ou objectif généraux.

«  Un objectif général est un énoncé d’intention pédagogique décrivant en termes de capacités de l’élève l’un des résultats escomptés d’une séquence d’apprentissage ». (Hameline).

Les objectifs généraux sont déterminés par les instances supérieures et se rapportent à l’enseignement  / apprentissage de la langue française en tant que telle et aux différentes activités de langue (compréhension et expression orales, compréhension et expression écrites et fonctionnement de la phrase) par cycle et par année (niveau).

Ces objectifs sont traduits en termes de compétences à installer.

Deux types de compétences sont visées par les objectifs généraux de l’enseignement / apprentissage du français au 2° cycle de L’E.F. :

-         Une compétence de communication (savoir écouter, parler, lire et écrire).

-         Une compétence linguistique de base (approche des systèmes de la langue).

Exemples :

-         Doter les élèves d’un outil de communication. (Objectif général de l’enseignement de la langue française).

-         Rendre l’élève capable de lire un texte documentaire en repérant les informations qui y sont données. (objectif de la lecture- texte documentaire).

-         Rendre l’élève capable de s’exprimer de manière compréhensible (prononciation et articulation) lorsqu’il est sollicité par une demande du maître. (obj. de l’expression orale).

-         Rendre l’élève capable de distinguer les différents types de phrases dans leur globalité. (obj. de la grammaire).

-         Rendre l’élève capable d’identifier et d’utiliser les temps de l’indicatif. (obj. de la conjugaison).

Ces objectifs à long terme visent aussi le développement de certaines facultés :

-         L’intelligence (la réflexion, la pensée) :

Ex : la compréhension orale et/ou écrite.

-  La mémoire :

Ex : la récitation.

-         La sensibilité :

Ex : approche des textes de lecture (lecture suivie).

-         L’imagination :

Ex : l’expression écrite (texte libre).

-            La volonté (l’habileté  motrice) :

Ex : l’écriture (l’acte musculaire).

Les objectifs pédagogiques énoncés auparavant peuvent être classés comme suit :

-            Objectifs pédagogiques cognitifs :

Ex : – la reproduction de quelque chose,

- la résolution d’une opération intellectuelle.

-         Objectifs pédagogiques affectifs :

Ex : mise en relief d’un sentiment, d’une émotion.

-         Objectifs pédagogiques psychomoteurs :

Ex : mise en relief de l’habileté musculaire ou motrice.

 

4- Les objectifs  à  court  terme : ou objectifs spécifiques. (Dits aussi objectifs opérationnels).

Ces objectifs se rapportent à chaque séance de langue française. Ils sont déterminés par l’enseignant avant chaque acte pédagogique.

« Un objectif spécifique ou opérationnel est issu de la démultiplication d’un objectif général en autant d’énoncés que c’est nécessaire pour que quatre exigences opérationnelles soient satisfaites : l’activité de l’apprenant est décrite de façon univoque en termes de comportements observables, en précisant ses conditions d’apparition, le niveau d’exigence et les critères qui évaluent le résultat. » (Hameline).

Comment formuler un objectif spécifique (ou opérationnel) ?

Il faut savoir adapter le vocabulaire pour formuler un objectif spécifique et éliminer toutes les expressions qui font allusion à des opérations mentales que l’on ne peut pas observer de l’extérieur, ne dites pas « l’élève doit bien assimiler ou comprendre telle notion » parce que à partir de quand peut-on savoir que l’élève a bien assimilé la notion en question ?

Aux expressions assez vagues,  les verbes d’action qui décrivent un comportement précis de l’élève que tout observateur puisse constater sans discussion possible  sont recommandés ; exemple : à la fin du cours, l’élève sera capable d’expliquer, de montrer, d’identifier, d‘employer telle ou telle chose oralement ou par écrit (dans tant de phrases données ou de contextes personnels).

On doit se garder de reprendre la formulation des objectifs généraux pour déterminer d’objectifs spécifiques.

Enfin la formulation d’un objectif spécifique se fait aussi en fonction du terrain et des armes qu’on possède :

-         Les programmes en usage.

-         Les moyens pédagogiques,

-    Le niveau réel des élèves,

-         Le facteur temps.

 

III -L’application de la pédagogique par objectifs :

Les programmes sont traduits en termes d’objectifs à atteindre par chaque activité. Ces objectifs pédagogiques se traduisent à leur tour en termes de compétences à installer et de capacités à développer au terme d’une année scolaire et / ou d’un cycle. Pour installer une compétence, il faut développer un certain nombre de capacités chez l’apprenant. Le développement d’une capacité linguistique ou communicative requiert la maîtrise d’un certain nombre de savoir et de savoir-faire (objectifs spécifiques et / ou opérationnels).

Cette hiérarchisation des objectifs du plus général au plus particulier constitue l’ossature de la progression d’enseignement / apprentissage (dans une séance, une unité didactique, une progression trimestrielle une progression annuelle).

Cette centration de l’enseignement / apprentissage de la langue sur les objectifs pédagogiques permettrait la libération des enseignants du carcan des programmes : les contenus ne seront plus considérés comme des fins en soi mai comme des moyens à sélectionner et à mobiliser pour installer les compétences visées et développer les capacités requises. Cependant cette relative autonomie des enseignements dans la manière de traiter les contenus du programme constitue aussi une très lourde responsabilité dans le choix et la sélection des contenus adéquats.

Au cours de son action pédagogique, l’enseignement aura à déterminer et à clarifier les objectifs spécifiques et/ ou opérationnel sans perdre de vue la finalité de l’enseignement de la langue, les buts et les objectifs généraux assignés aux différentes activités de langue par années et par cycles.

 

 

                                                                                              Fait à Remchi, le  24/01/1996

L ’  I.   E.   E.   F.

                                                                     A.     ABBOUD

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA