RSS

Le cahier d’activités , représente –t-il une réelle nécessité pédagogique ou ne fait –il qu’enfermer l’enseignant dans un cadre contraignant et inutile ?

21 juin 2014

Non classé

 

République Algérienne Démocratique Et Populaire

 

Ministère de l’Education Nationale

 

Inspection Générale de la Pédagogie

 

Inspection Centrale de l’Enseignement Primaire

 

Les contenus des manuels et /ou des programmes , ne sont ils pas quelque peu denses et ambitieux par rapport à l’OTI ?

 

Il est indéniable que les contenus des manuels et les programmes ,sont trop ambitieux et trop denses par rapport à la modestie de l’O.T.I (production d’un paragraphe de trois ou quatre phrases au terme du cycle primaire.

 

Il devient impératif de réduire cette densité par une révision appropriée à la nature de la compétence terminale visée qui parait raisonnable et réalisable.

 

Le manuel scolaire , certes constitue un support à partir duquel l’enseignant a tout le loisir d’opérer des choix par rapport aux besoins de ses apprenants .mais le praticien peut aussi avoir recours à d’autres supports ;au parascolaire notamment ?cependant ,vu le manque d’expérience et de formation du personnel pédagogique ,le manuel est dans la majorité des cas utilisé dans les classes d’une manière linéaire ,exhaustive et irréfléchie.

 

Pour remédier à cela et dans le but d’une meilleure utilisation du manuel en classe ,il serait souhaitable de ne faire apparaître sur ce dernier que les supports et les activités visant l’objectif à atteindre .Les autres activités figurant dans un document annexe (le document d’accompagnement )feraient l’objet d’un choix de l’enseignant afin de répondre aux besoins de ses apprenants .Il est absolument admis qu’un manuel expurgé des contenus jugés superflus et invalidants résoudrait en grande partie certaines difficultés rencontrées par les enseignants .

 

En attendant ,quelques parties ou contenus,peuvent être supprimés pour alléger les trois manuels et les rendre plus cohérents avec l’O.T.I

 

Concernant les allègements devant être entrepris et les suppressions devant être opérées , les membres des trois ateliers proposent les mesures suivantes :

Le cahier d’activités , représente –t-il une réelle nécessité pédagogique ou ne fait –il qu’enfermer l’enseignant dans un cadre contraignant et inutile ?

Cette question divise quelque peu les participants même si une tendance majoritaire se dégage en faveur de sa suppression .les débats ayant suivi la présentation des travaux d’ateliers en plénière ont mis en évidence les points de vue suivants :

-         Le cahier d’activités représenterait une réelle nécessité pédagogique et constituerait un apport considérable pour une prise en charge effective des besoins identifiés chez les apprenants ;particulièrement au niveau de la consolidation des acquis .Il serait un document ressource indispensable (pour qui exactement ?pour l’enseignant ?pour l’élève ? pour les deux ?).

-         Le cahier d’activités ne représente nullement une réelle nécessité pédagogique .il empêcherait les enseignants d’être inventifs :Ils ne concevraient plus leurs propres exercices .il faut rendre leurs lettres de noblesse au cahier de classe et au cahier d’essai pour ressusciter l’art scriptural ( pour ne pas l’art calligraphique déjà compromis pour l’utilisation excessive de l’outil informatique).

-         Le cahier d’activités pourrait constituer un document de travail mais exclusivement à destination de l’enseignant ;notamment pour le personnel pédagogique n’ayant pas accès facilement à la documentation nécessaire et suffisante . Il ne peut en aucun cas être remis ou imposés aux élèves.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Une réponse à “Le cahier d’activités , représente –t-il une réelle nécessité pédagogique ou ne fait –il qu’enfermer l’enseignant dans un cadre contraignant et inutile ?”

  1. beninstitdjam Dit :

    Quelle est l’utilité des cahiers de vacances ?

    Par Sandy64 |
    Certains parents se demandent s’il ne vaut pas mieux laisser les enfants tranquilles pendant les vacances et rechignent à leur acheter des cahiers de vacances.
    Sachez néanmoins que les cahiers de vacances peuvent être utilisés de deux façons :

    - la première consiste à acheter le cahier de vacances correspondant à la scolarité effectuée. On choisira la ou les matières qui ont plus particulièrement posé problème à l’enfant.
    exemple : l’enfant passera l’an prochain en CE1 mais pendant son année de CP, il a eu beaucoup de difficultés sur le programme de mathématiques et le faire travailler à temps choisi sur un cahier de vacances de mathématiques lui permettra d’être ensuite plus à l’aise.

    - la deuxième consiste à acheter le cahier de vacances de l’année scolaire suivante dans la matière où votre enfant est susceptible de peiner. Le fait de voir tranquillement son « futur » programme dans une matière qui lui semble difficile, l’aidera à aborder celle-ci plus facilement lors de la rentrée scolaire.
    Bien sûr, on ne peut nier l’efficacité d’une petite période de révisions. Même si vous n’optez pas pour le cahier de vacances, il sera conseillé de remettre en douceur votre enfant « dans les livres » en lui faisant revoir certaines parties de son programme avant la nouvelle rentrée scolaire. Le passage d’un congé d’été de deux mois à une nouvelle année scolaire, ne pourra que lui être facilité.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA