RSS

Archive | 16 juillet 2014

La liaison

16 juillet 2014

0 Commentaire

La liaisonLa liaison est la prononciation dans certains cas d’une consonne qui n’est généralement pas entendue, suite à un amuïssement ancien. Cette consonne est située après la dernière voyelle du mot et avant la voyelle initiale du mot suivant. Elle rappelle que toutes les consonnes étaient prononcées en ancien français même si certaines ne sont […]

Lire la suite...

Les noms de villes

16 juillet 2014

0 Commentaire

Les noms de villes   1. Le nombre Les communes dont le nom commencent par un article défini pluriel sont en général au pluriel : Les Andelys sont dans l’Eure, Les Lilas sont en Seine-Saint-Denis, Les Pavillons-sous-Bois aussi, Les Pennes-Mirabeau se trouvent dans les Bouches-du-Rhône. Les autres éléments pluriels ne déterminent pas un nombre pluriel […]

Lire la suite...

Faisons et faisez, disons et disez Dans le cadre de la quinzaine du beau langage, ne disez pas disez, disez dites. (Julos Beaucarne).

16 juillet 2014

0 Commentaire

Faisons et faisez, disons et disez Dans le cadre de la quinzaine du beau langage, ne disez pas disez, disez dites. (Julos Beaucarne). Les terminaisons en -mes,- tes des verbes faire et dire au présent sont des formes attendues phonétiquement car ces personnes avaient une accentuation proparoxytonique, c’est-à-dire sur l’avant-dernière syllabe : fácimus, fácistis. Elles divergent ainsi des formes sommes et êtes qui n’étaient pas attendues.

Lire la suite...

La cédille

16 juillet 2014

0 Commentaire

La cédille Histoire La cédille n’est pas une lettre, mais un signe diacritique. Il s’agit, à l’origine, d’un petit z souscrit. Le nom vient du diminutif de zeda en castillan, de zeta en latin et dzêta. Le mot zedilla qui a été réformé en cedilla désignait le signe ou la lettre qui en était affectée. Son passage en français a altéré sa forme et sa prononciation, […]

Lire la suite...

Aujourd’hui

16 juillet 2014

0 Commentaire

Aujourd’hui Le vierge, le vivace, le bel aujourd’hui. Le latin employait le terme hodie. Ce terme est un composé de hoc, démonstratif, et die, « jour ». Il  voulait donc dire « ce jour-ci, le jour où nous parlons ». Le complément circonstanciel de temps était devenu un adverbe comme pour hier (heri) et comme ensuite pour demain (de mane). Le démonstratif […]

Lire la suite...

« Les Ponts-de-Cé » Louis Aragon, les Yeux d’Elsa, 1942

16 juillet 2014

0 Commentaire

« Les Ponts-de-Cé » Louis Aragon, les Yeux d’Elsa, 1942

« Les Ponts-de-Cé » J’ai traversé Les Ponts-de-Cé C’est là que tout a commencé Une chanson des temps passés Parle d’un chevalier blessé, D’une rose sur la chaussée Et d’un corsage délacé,

Lire la suite...

Valeur de c

16 juillet 2014

0 Commentaire

Valeur de c

  C est la troisième lettre de l’alphabet latin. L’origine de la lettre C semble être la même que celle de la lettre G ; l’étrusque ne faisant semble-t-il pas de différence entre les consonnes occlusives vélaires sourdes et sonores ([k] et [ɡ] en API), l’alphabet étrusque utilisa la troisième lettre de l’alphabet grec, le gamma, pour transcrire leur [k]. L’alphabet grec quant à lui avait vraisemblablement […]

Lire la suite...

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA