RSS

Il était une fois… (jeu)

28 février 2015

Contes

Il était une fois… est un jeu de société de Richard Lambert, Andrew Rilstone et James Wallis, à l’origine édité par Halloween Concept sous licence Atlas Games, puis par Darwin Project. Il existe trois éditions du jeu, Les deux premières sont rigoureusement identiques en termes de fonctionnement et de contenu, seules la boîte et les illustrations des cartes diffèrent. La troisième édition éditée depuis 2006 par Play Factory conserve les visuels de Stéphane Poinsot de l’édition précédente mais passe les cartes au format tarot dans un nouveau packaging.

La version originale, qui date de 1993, est éditée par Atlas Games sous le nom de Once Upon A Time.

Il s’agit d’un jeu de cartes permettant de créer et de raconter des contes de fées. L’intérêt du jeu se trouve plus dans son aspect créatif que dans ses règles (très simples), et l’objectif des joueurs est généralement autant de raconter une belle histoire que de gagner.

Pour 2 à 6 joueurs, 30 minutes.

Description

Le jeu est entièrement constitué de cartes :

  • 112 cartes Il était une fois… représentant des éléments typiques des contes de fées (un prince, une épée, une marâtre, un royaume, …)
  • 56 cartes Dénouement, où sont inscrites des phrases que l’on trouve à la fin des contes (par exemple : Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.)

Quelques cartes vierges sont également fournies afin de permettre au propriétaire du jeu d’y introduire ses propres éléments.

Règles

Mise en place

Chaque joueur pioche un certain nombre de cartes Il était une fois… ainsi qu’une carte Dénouement.

Un joueur (le perdant de la partie précédente, ou traditionnellement, celui qui a la plus longue barbe) est désigné pour commencer.

Déroulement du jeu

Le joueur dont c’est le tour doit inventer une histoire en y introduisant les éléments des cartes Il était une fois… qu’il a en main, et en menant la narration vers la conclusion inscrite sur sa carte Dénouement. Au moment où il introduit dans l’histoire un élément dont il a la carte Il était une fois…, il pose cette carte devant lui.

Quand il n’a plus de cartes Il était une fois… en main, il doit, en quelques phrases, terminer le récit et poser sa carte Dénouement de façon cohérente avec l’histoire.

Les autres joueurs ont la possibilité de récupérer la main de trois manières :

  • Si le joueur qui conte l’histoire évoque un élément dont un autre joueur a la carte, ce joueur peut immédiatement poser cette carte et continuer la narration. Le joueur qui s’est fait interrompre pioche alors une carte Il était une fois…
  • Certaines cartes Il était une fois… particulières sont appelées interruptions. Il en existe de cinq types : interruption objet, interruption lieu, interruption aspect, interruption personnage et interruption évènement. Elles permettent de récupérer la main au moment où le joueur qui conte l’histoire pose une carte du même type que l’interruption (par exemple, on peut utiliser une interruption objet sur la carte « une épée », ou une interruption évènement sur la carte « une dispute »). La carte interrompue reste jouée, mais la narration passe immédiatement au joueur ayant posé l’interruption, et le joueur qui s’est fait interrompre pioche une carte Il était une fois….
  • Le joueur actif peut à tout moment décider de passer son tour. Il pioche alors une carte Il était une fois… puis s’en défausse d’une de son choix, et la narration passe au joueur à sa gauche.

Les autres joueurs peuvent également décider, d’un commun accord, d’interrompre le conteur s’ils estiment que la narration n’est pas assez fluide, que l’histoire devient incohérente, ou qu’une carte Dénouement jouée s’enchaîne mal avec le reste du conte.

Fin du jeu

Le jeu se termine dès qu’un joueur gagne, en réussissant à poser toutes ses cartes Il était une fois… puis son Dénouement

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA