RSS

SAIDA: Préparation de la classe avant la rentrée

10 mars 2015

Guerdjoum Ali

Tahar DiabPublié dans Le Quotidien d’Oran le 25 – 08 – 2014

Les 299 enseignants stagiaires, retenus (sur plus de 3 000 candidats) suite au concours (oral) du 23 juillet, entament leur deuxième semaine de formation étalée du 16 au 28 août. C’est à partir de Saïda que l’opération a été lancée officiellement par Mr Guerdjoum Ali, inspecteur général de la pédagogie au ministère de l’Education nationale qui est l’initiateur de ce nouveau projet préparant les futurs enseignants à la gestion de la classe antérieurement à la rentrée scolaire prévue le 7 septembre. Un autre regroupement est prévu durant les vacances d’hiver suivi d’une journée de formation chaque samedi et, enfin, un chantier similaire pendant le congé de printemps durant lesquels chaque stagiaire sera évalué par un professeur formateur.
Les thèmes abordés ont trait à la formation fonctionnelle dont la gestion de la classe s’est accaparée l’espace raisonnable qui lui revient et pour cause. En complémentaire s’inscrivent la pédagogie spéciale relative à l’enseignement de la discipline qui exige la parfaite maîtrise de la matière enseignée, la psychologie de l’enfant pour une meilleure compréhension de l’auditeur, la législation scolaire qui régit le secteur, l’informatique et enfin l’évaluation qui mesure chaque parcours.
Le lycée Abdelmoumen a abrité les P.E.M (51) et les P.E.S (30) à travers les disciplines selon les besoins dont respectivement 10 et 3 en mathématiques, les sciences naturelles (12 au moyen) les sciences physiques et technologie (6+3), l’arabe (8+3), le français(3+2), l’anglais (1+4), les sciences sociales ( 4+1), le dessin (3 au moyen), l’EPS (4+1) enfin pour le reste du secondaire 1 en espagnol, 4 pour la philosophie, 3 en éducation islamique, 4 en économie et 1 PES en mécanique. En l’absence de 7 stagiaires (3+4) dont le motif le plus plausible serait une double inscription dans une autre wilaya, l’assiduité constatée auprès des 74 professeurs reflète la satisfaction à ce stage préparatoire très instructif, renfloué par la motivation apportée par l’expérience avérée de six inspecteurs et 8 professeurs formateurs dont trois retraités qui avaient déjà fait leurs preuves sur le terrain pour avoir parrainé tant de formateurs.
Le plus gros contingent des stagiaires a été affecté dans 2 CEM de la daïra d’Ain El-Hadjar qui accueille ainsi 218 enseignants du primaire dont 15 « francisants » largement encadrés par 15 inspecteurs dont 1 francophone sans oublier les 3 chefs d’établissements et le chef du service de la formation mobilisés durant leur congé d’été pour apporter tout leur soutien à cette première entreprise de formation préparatoire dont semblent avoir tirer profit la plupart des stagiaires rencontrés qui sollicitent cependant un complément pédagogique sur l’enseignement par « l’approche des compétences ». Recrutés à partir de la licence, du master, et de l’ingéniorat, nos stagiaires saisissent mieux à ce niveau universitaire de recrutement qu’« il faut savoir beaucoup pour enseigner peu » et que le deuxième principe est que« l’on enseigne surtout ce que l’on est et pas seulement ce que l’on sait ».
Avec un volume de travail chargé (de 8h à 14h ) et durant une légère pause pour la restauration, les stagiaires semblaient avoir totalement oublier leurs vacances non sacrifiées, car comblés par une indescriptible joie d’avoir enfin dégoté un emploi et surtout une vocation si rare mais tellement difficile. Car loin de vouloir demeurer et/ou paraître le plus gros pourvoyeur d’emplois, le ministère de l’Education revendique que sa spécificité fonctionnelle exige une véritable vocation pour construire l’homme de demain car le devenir du pays incombe lourdement à sa profonde mission politico-sociale.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “SAIDA: Préparation de la classe avant la rentrée”

  1. Artisan de l'ombre Dit :

    Hommage aux enseignants du primaire retraités
    Remchi
    O TPublié dans La Nouvelle République le 01 – 12 – 2010
    En présence de l’ancien inspecteur de la circonscription (1978-1999), en l’occurrence Abdelkrim Bouteflika, et de l’inspecteur de l’éducation nationale Ali Guerdjoum ainsi que d’autres inspecteurs de la région, les enseignants de la langue française ont offert à leurs collègues sortants une collation et des cadeaux symboliques devant une assistance très nombreuse. Les dix enseignants retraités (4 hommes et 6 femmes) ont exprimé leur satisfaction et leurs «remerciements à l’équipe pédagogique pour ce geste inoubliable».
    L’occasion était aussi celle de l’hommage rendu à Benaziza Ali, leur collègue qui s’est éteint il y a quelque temps. L’ambiance était aussi l’occasion de se donner rendez-vous pour de meilleurs résultats au terme de cette année scolaire. La cérémonie a succédé à une demi-journée de formation ayant pour thème «la remédiation pédagogique».
    A noter enfin que cette initiative louable est venue de la part du personnel enseignant, comme on nous l’a précisé.

  2. Artisan de l'ombre Dit :

    Examen de passage en 1ère AM
    81,52% de réussite ? Oued Taria
    Auteur B Boudjellel*Publié dans La Voix de l’Oranie le 08 – 06 – 2006
    Le taux de réussite aux examens de passage en 1ère année moyenne a atteint cette année les 81,52% dans la daira d’Oued Taria.
    C?est l’école de Sbaa Boumedi?ne qui s’est illustrée avec 96,72% de réussite, suivie des écoles Ibn Khaldoun (92,86%), Djeridi Ali (88,88%), Amrani Ali (87,75%), Emir Abdelkader de Guerdjoum (72,91%), l??cole d?Ouled Bouhaloua (68,75%), l??cole de Sidi Benaoumeur (66,66%) et l??cole de Ouizert (54,05%).
    Le taux le plus bas est enregistré à Sidi Aissa avec seulement 37,05%. Cela dit, cette école a vécu des circonstances de scolarité assez dures. On citera cette classe qui a tourné avec 8 élèves pour trois niveaux, situation expliquée par l’exode rural. En effet, certaines familles ont d?sert? ces localités pour regagner les villes et villages.
    Pour revenir au taux de réussite enregistré par l’ensemble de la daira, celui-là semble très satisfaisant et la palme revient à la volonté des élèves, la mobilisation des enseignants, des directeurs et des inspecteurs de la circonscription.

  3. Artisan de l'ombre Dit :

    L’Ecole Normale Supérieure de Constantine
    Organise une rencontre intitulée :
    « Adéquation Ecole Normale Supérieure – Education Nationale :
    Réalités et Perspectives »
    15 et 14 janvier 2015

    Programme
    Première journée : 14 janvier 2015
    9h – 9h 30

    Ouverture officielle

    9h 30- 10h

    « Programmes de deuxième génération : philosophie, méthodologie, mesures
    d’accompagnement », Farid BENRAMDANE, Inspecteur général, MEN
    « Référentiel des compétences professionnelles des enseignants », Loucif
    Abaddaleh Directeur INFPE (MEN)
    Pause –café
    « Ancien programme, Nouveau programme : Approche comparative », Abbad,
    inspectrice centrale/ CNP/ MEN
    « Refonte pédagogique et ENS en Algérie : le cahier des charges de formation »,
    Ali Guerdjoum, Inspecteur central /MEN
    « Besoins MEN en personnels enseignants : Horizon 2030 », Bensalem,
    inspecteur central / MEN
    Dejeûner

    10h – 10h30
    10h 30- 10h45
    10h45 – 11h15
    11h 15- 11h 45
    11h 45- 12h 15
    13h – 14
    14h-14h30
    14h30 – 15 h
    15h- 15h30

    15h 30 – 15h45
    15h45 – 17h30

    « Les ENS : Formation des formateurs, Réalités et perspectives », Reghioua
    Mohamed, Directeur ENS Constantine
    « Le stage pratique en milieu professionnel : dispositions règlementaires»,
    Medjahed, ENS Mostaganem
    « Les stages pratiques des ENS : Présentation du protocole de stage de l’ENS
    de Constantine », Khezzar Oussila, ENS Constantine
    Débats
    Pause – café
    ATELIERS
    Atelier 1 : Les ENS en Algérie : cahier des charges et plan de formation
    Atelier 2 : Le stage pratique en milieu scolaire
    Atelier 3 : Les besoins de formation en personnels enseignants : projections
    2030

    Deuxième journée : 15 janvier 2015
    8h 30 – 12h

    REPRISE DES ATELIERS

    14 h 15h
    15h – 16h

    Lecture des rapports des ateliers
    Clôture du séminaire

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA