RSS

Archive | Dictée Flux RSS de cette section

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Les accords dans le GN.

25 janvier 2015

2 Commentaires

Les accords dans le GN.

Drame D’après La Vénus d’Ille de Prosper Mérimée   J’entrai dans le corridor. De l’extrémité  opposée partaient des cris et des lamentations  déchirants. Je courus à la chambre  nuptiale : elle était  rempliede monde. Le premier spectacle qui frappa ma vue fut le jeune homme à  demi-vêtu, sans mouvement. Sur un canapé recouvert d’une étoffe  rouge foncé était la mariée, en proie à d’ horribles convulsions. Elle poussait  mille cris  inarticulés, […]

Lire la suite...

Les accords dans la phrase. Un triste personnage

25 janvier 2015

1 Commentaire

Les accords dans la phrase.   Un triste personnage

D’après Les femmes savantes de Molière Trissoton s’est  vanté, Madame, qu’il épouserait votre fille. Je vous donne avis que seules vos richesses l’ intéressent et que vous  ferez bien de ne pas conclure ce mariage que vous n’ayez  vu mon poème  composé contre lui. En attendant cette peinture, où je prétends vous le dépeindre de toutes ses couleurs, je vous  envoieles livres où vous verrez  notés en marge tous […]

Lire la suite...

Les homophones : sans/s’en ; dans/d’en ; quand/qu’en.

25 janvier 2015

2 Commentaires

Les homophones : sans/s’en ; dans/d’en ; quand/qu’en.

Le jeune Croc-Blanc Quand Croc-Blanc voulut trouver sa mère, il ne la vit nulle part dans la grotte. Pourtant elle ne s’en allait jamais loin sans lui. Il pensa qu’en jetant un coup d’œil à l’extérieur, il l’apercevrait. Mais avec la nuit, il ne lui fut pas possible de voir la chienne, pas même d’en […]

Lire la suite...

Les homophones : si/s’y ; ni/n’y.

25 janvier 2015

3 Commentaires

Les homophones : si/s’y ; ni/n’y.

Les amoureux D’après Les fourberies de Scapin, de Molière OCTAVE. – Non, belle Hyacinte, il  n’y a point de père qui puisse me contraindre à vous manquer de foi. Le ciel nous sera favorable. HYACINTE. – Il ne saurait m’être contraire,  si vous m’êtes fidèle. SCAPIN. – Il faut paraître ferme, ne montrez  ni peur, […]

Lire la suite...

L’accord du participe passé.

25 janvier 2015

0 Commentaire

Dans l’île Désespoir Dans l’île que Robinson Crusoé a appelée Désespoir, des cannibales affamés sont venus tuer et manger leurs prisonniers. Robinson a été révolté par leur cruauté et il les a observés dans l’idée de les exterminer. Cependant il a vite compris que ces hommes n’étaient pas cruels mais seulement ignorants.

Lire la suite...

Les formes verbales en [e] : -é, -er, -ez.

25 janvier 2015

0 Commentaire

Les formes verbales en [e] : -é, -er, -ez.

Le géant Gargantua Un géant, qui passerait son temps à  manger, a  épousé une géante. Leur fils est  appelé Gargantua. Celui-ci, devenu grand, va  visiter Paris, vole les cloches de Notre-Dame pour les  accrocher au cou de sa jument. Un savant le supplie ainsi: « Rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu. »  

Lire la suite...

L’accord du verbe : cas particuliers. Un mari qui exagère

25 janvier 2015

8 Commentaires

  L’accord du verbe : cas particuliers. Un mari qui exagère D’après Le Médecin malgré lui de Molière MARTINE. – J’ai quatre pauvres petits enfants sur les bras, qui me  demandent à toute heure, du pain et vous me  menacez avec votre bâton.SGANARELLE. – Cinq ou six coups de bâton, entre gens qui  s’aiment, ne  fontque ragaillardir l’affection. Va, je m’en  vais au bois, et […]

Lire la suite...

La dictée

28 décembre 2013

0 Commentaire

La dictée

La dictée   Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers. Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d’être Lamère était Lepère. Le père est donc le père sans être […]

Lire la suite...

Diana et Thierry |
La Coquelicote |
lilicorentin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dididoune
| Un grain de sable dans le d...
| LUNA